mercredi 31 octobre 2018

[HackRF] Spectrum Analyzer

Bonjour,

Je viens de découvrir et de tester un logiciel pour le HackRF.

Il ne possède pas de décodeur AM, FM... mais permet avec le dernier firmware du HackRF de voir le spectre complet (0-6GHz) dans une fenêtre simple et épurée.

Voici deux captures d'écran pour vous donner une idée de ce programme.



L'installation sur Ubuntu ne pose aucuns soucis (il suffit de suivre les instructions). A savoir que ce logiciel fonctionne sous Windows (pas testé ici).

A installer de toute urgence pour les possesseurs de HackRF !

Lien vers la source : HackRF_Spectrum_Analyzer

73, F4GMU
Jérôme.

mardi 27 mars 2018

[ARDUINO] Robot Segway

Bonjour ! 
 
Aujourd'hui, je vous propose de fabriquer un "balancing bot" ou "robot segway", bref, un truc avec 2 roues qui tiens debout tout seul et pilotable avec un smartphone en bluetooth.
 
 
 
L'électronique est très simple : c'est une carte à base d'ATmega328p programmable sous ARDUINO IDE (USB intégré) avec 2 ESC (variateur pour moteur brushless) intégrés et un module gyro/accéléro 3 axes.
 
A l'origine, c'est une carte permettant de stabiliser une caméra type Gopro sous un drone de prise de vue (par exemple).

Ce qu'il vous faudra :
-cette fameuse carte (environ 7€)
-2 moteurs brushless (environ 12€)
-un module bluetooth HC-0x (environ 2€, HC-05 pour ma part)
-le châssis et les roues (avoir accès à une imprimante 3d ou conception perso)
-une batterie Li-Po 3S 500mA et son chargeur
-quelques résistance et une LED

Je n'ai rien inventé, j'ai juste suivi le tuto ci-après :
 
Néanmoins, j'ai dû faire quelques modifications car je n'ai pas trouvé la même carte que présenté dans le tuto.
-J'ai câblé la LED sur la sortie A3 de l'ATméga (par fainéantise).
-Le VBat n'étant pas câblé sur A2 (comme dans le tuto), je l'ai ajouté au travers un diviseur de tension de 10/1 et donc recalibré le VBat dans le programme. 
-La dernière version de l'application android pour contrôler le robot communique avec le HC-0x à 57600b. Il faudra donc programmer le HC-0x et modifier le programme à 57600).

Avec les PID d'origine, ça fonctionne plutôt bien, mais il faut quand même prendre le temps de les peaufiner pour avoir un robot qui ne tombe pas !

Bon amusement, 

Jérôme, 
F4GMU

vendredi 22 décembre 2017

[ARDUINO] Pager

Voici une présentation succincte d'une petite bidouille avec des arduino (Atmega328p), des CC1101 et un afficheur Oled.

J'ai commence a travailler sur un "pager" (une sorte de TATOO ou TAM-TAM pour ceux qui ont connus), mais il reste encore beaucoup de travail.

Pour l'instant, l’émetteur envoie un message fixe. Le récepteur, avec l'afficheur Oled, affiche le message envoyé, le RSSI, puis envoie un accusé de réception a l’émetteur (sur sa sortie série).

Voici une courte vidéo de démo.
https://twitter.com/twitter/statuses/940875524561358853

Si vous souhaiter tester, améliorer, bidouiller mon code, il est disponible avec la bibliotheque pour les CC1101 ici :
https://github.com/djecom1/CC1101_Pager

Attention : les modules CC1101 doivent être alimenté en 3,3V !

Bonnes fêtes !

Jerome, F4GMU

lundi 14 août 2017

[SDR] HackRF et GQRX

Bonjour,

J'étais parfois embêté avec mon HackRF et GQRX. GQRX ne le démarrait pas tout le temps. Jusqu'à hier où il m'était impossible d'avoir accès au HackRF sous GQRX.

Je suis donc allé voir sur le Github de Mossmann et j'ai vu que je n'étais pas le seul.

Le problème venait de mes ports USB. Je ne vais pas me lancer dans une explication car je n'ai pas creusé le sujet, mais la solution existe : Il faut blacklister le HackRF dans un fichier de configuration Linux pour que le port USB où il est connecté ne passe pas en "veille".

Pour celà :

sudo nano /etc/default/tlp

Puis ajouter la ligne suivante :

USB_BLACKLIST="1d50:6089 1d50:604b"



Et voilà, votre HackRF répondra à tous les coups !

Jérôme, F4GMU



dimanche 26 février 2017

[SDR] Universal Radio Hacker

Bonjour,

J'ai découvert il y a peu un nouveau logiciel permettant le reverse engineering de signaux HF.

J'ai testé Inspectrum, Dspectrum, QspectrumAnalyser (je vous invite à les tester tous les 3!) mais le logiciel dont je vais vous parler aujourd'hui est Universal Radio Hacker. Et si je vous présente celui-ci plutôt qu'un autre c'est qu'il est très complet et relativement simple à l'utilisation du moment où on a bien regardé les vidéos de l'auteur qui servent de notice d'utilisation.

Ce logiciel est compatible avec le Funcube, le HackRF, la famille des USRP et bien sûr les clés RTL-SDR.
Il propose l’enregistrement de signaux, l'analyse, la conversion .. Bref une vrai boite à outil dans l'analyse des signaux HF.

Voici quelques copies d'écran qui seront plus parlante que de longues phrases (cliquer sur les photos pour agrandir):






Je vous invite à le tester tout de suite ! Pour la source et la procédure d'installation, ça se passe ici :
https://github.com/jopohl/urh

Pour l'utilisation, l'auteur à fait plusieurs vidéos très compréhensible et que vous trouverez dans le lien précédent.

Bienvenue dans le monde du  reverse engineering HF !

Jérôme,
F4GMU

jeudi 13 octobre 2016

[SDR] Logiciel Natpos

Bonjour,

Lors d'un QSO récent, Gabriel F5RZU me parle d'un logiciel SDR permettant pas mal de choses comme
-l'entrée directe de la fréquence centrale au clavier
-le scan
-la réécoute en cliquant dans le waterfall (chute d'eau)
-et bien d'autre que je vous laisse découvrir sur le site de présentation de ce logiciel:
http://www.ecstaticlyrics.com/radio/sdr/natpos/

Vous trouverez également sur ce site la procédure pour l'installation.

Voici une petite vidéo rapide pour vous donnez un aperçu du logiciel.


Je vous invite à le tester !

Jérôme, F4GMU

mercredi 12 octobre 2016

Chameleon Mini RevG

Bonjour,

Je vais vous faire ici une présentation succincte du Chameleon Mini RevG.
C'est un projet Kickstarter qui est terminé et dont les participants sont actuellement livrés.
J'ai reçu le mien hier et je dois dire que je suis bluffé ! J'ai encore beaucoup de choses à découvrir, mais jusque là, tout fonctionne comme espéré.

C'est un outil portable, programmable, qui permet de lire, cloner, émuler, "sniffer" les cartes sans contactes aux protocoles ISO14443 / ISO15693 / NFC.

Cette carte est pourvu d'une batterie rechargeable via un connecteur USB qui sert aussi pour la mise à jour du firmware et à la programmation, d'un interrupteur pour l'utilisation sur batterie (autonomie annoncé par le fabricant : 1h), de 2 boutons poussoir et de 2 leds.

Je ne vais pas entrer dans les détails de programmation car il y a beaucoup à dire et que je n'ai testé qu'une infime partie de cette carte.
Toute la documentation se trouve ici :
https://rawgit.com/emsec/ChameleonMini/master/Doc/Doxygen/html/index.html
Et le firmware se trouve ici :
https://github.com/emsec/ChameleonMini 

Lors de la réception, la carte est livrée avec un firmware de démo permettant de vérifier le bon fonctionnement de la carte.
Le flashage du firmware est très bien expliqué dans la doc et se fait sans problèmes.

Concernant la programmation, elle peut se faire via un terminal série ou via un petit programme python que l'on trouve dans le dossier Github (chamtool.py)

Avec le terminal série, rien de plus simple :
-interrupteur sur OFF
-on branche le CameleonMini revG en USB
-on sélectionne le bon port série (ici avec GtkTerm) sans se soucier de la vitesse et autres paramètres !!!!
La commande 'help' vous renvoie toutes les commandes dispo.

A noté que les boutons poussoir sont totalement programmable avec appui court ou long, ainsi que les leds rouge et verte.
Bon à savoir :
-COMMANDE=
    renvoi le contenu de la commande
-COMMANDE=?
    renvoi les 'variables' dispo pour cette commande

Il y a 10 mémoires dans le ChameleonMini RevG. Chaque mémoires peut contenir une config différentes (hormis pour les leds et les boutons).
Par exemple, la mémoire 1 chez moi est programmé en lecteur, la mémoire 2 en émulateur MiFare Ultralight, la mémoire 3 en émulateur MiFare Classic 1k...
Une pression courte sur le bouton de droite me permet de changer de mémoire, alors qu'une pression longue attribue un UID aléatoire à la carte..



Bref, vraiment tout est programmable à souhait !

Bon à savoir (suite) :
-Pour changer de mémoire pendant la programmation, c'est la commande 'SETTING'
-Pour configurer une mémoire en émulateur ou lecteur ou sniffeur, c'est la commande 'CONFIG'

Voilà pour cette introduction rapide au ChameleonMini RevG.

A bientôt,

Jérôme, F4GMU